Pour le semis


Semis en pépinière                                                                                  530 €


Table de culture

 

 

 

Arceaux

 

 

 

Bac à semis

 

 

 

Presse-motte

 

 

 

 

Pots et godets

 

 

Tamis à main

 

 

 

Tamis rotatif

 

 

 

Arrosoir

Table à fond grillagé x2

Dimensions : 2 x 1,20m

 

 

Arceaux flexibles plastique 2,5m x10

 

 

 

Bac plastique à fond plein x20

Dimensions : 55 x 40 x 8 cm

 

 

Presse-mottes - motteuse à main x2

- multi 30 mottes de 30 mm

- multi 12 mottes de 50 mm

 

 

Godets de formes et tailles diverses

 

 

Tamis à terre avec grille 40cm diam.

 

 

 

Tamis à vélo-propulsion

Baril grillagé en rotation par pédalage

 

 

Arrosoir avec pomme 11 L

Gratuit

Récupération

 

 

15 €

Neuf

 

 

160 €

Neuf

 

 

330 €

Neuf

180 € + 150 €

 

 

Gratuit

Récupération

 

20 €

Neuf

 

 

A construire Récupération

 

 

5 €

Neuf

 

 



Nous cherchons encore à améliorer notre atelier de semis, tant sur le plan, de l'efficacité que du confort de travail. Cette tâche représente à la fois une bonne partie de notre activité à la ferme et nécessite surtout une attention particulière, car elle reste le socle de départ sur lequel chaque campagne de culture reposent.

 

Par ergonomie pour ce poste de travail, il nous semble plus qu'agréable de posséder des tables de culture, comme plan de travail et table de rempotage, ainsi que pour y entreposer les semis pendant leur croissance. Nous avons tout d'abord été tenté par les tables inox a bord surélevé qu'on a l'habitude de croiser chez nos pépiniéristes, puis, confronté à la réalité des prix, nous trouvons nettement plus judicieux de la fabriquer nous même. Nous avons donc opté pour une table simple à fond grillagé, en mêlant bois et métal de récupération, sur laquelle nous entreposons des bacs à semis en plastique.

 

La surélévation des plants sur la table les protège de certaines attaques d'insectes et du froid dont le ressenti est plus important près du sol. La table est aussi équipée de socles, destinés à pouvoir recevoir des arceaux et ainsi ajouter un voile ou un filet anti-insectes. Les bacs à semis possèdent des fonds pleins et permettent une irrigation de nos mottes par capillarité. Cette technique nous permet de gagner beaucoup de temps pour l'arrosage et assure à nos plants moins de risques liés à cet acte.

 

Au départ, nous utilisions le semis en mottes uniquement pour nos plants de salades, le reste se partagé alors entre différents godets et plateaux multi-cellules. Nous avons longtemps hésité par la totale utilisation de plateaux multi-cellules pour le démarrage des plants, suivis de godets pour le repiquage intermédiaire, avec comme arguments principaux : une utilisation amoindrie du terreau et de la place pour entreposer les semis. Aujourd'hui notre système tend vers une quasi complète utilisation d'un presse-mottes manuel pour semer en mini-mottes. Cela nous semble plus économique et écologique car ne nécessite rien qu'une infime énergie humaine et une action mécanique, comparativement aux plateaux plus ou moins durables, donc à racheter, et fait de plastique. Il nous reste le soucis de la consommation de terreau à améliorer

 

Le terreau et le compost sont tamisés à l'aide dans tamis rotatif pour un première affinage. un deuxième tamisage par un tamis à main est également effectué pour le terreau de finition.. Les tamis rotatifs électriques existent à l'achat néanmoins, il reste coûteux au départ et consommateur d’énergie. Nous avons choisi de le construire nous même à l'aide d'un baril, coupé et grillagé, et d'un reste de vélo. Il fonctionne simplement par pédalage avec l'entrainement d'un arbre par courroie et permet également de garder la forme.

 

Nous utilisons mais surtout réutilisons et réutilisons encore de nombreux pots et godets en plastiques, notamment lors de nos transplants et repiquages intermédiaires, ou pour les plants destinés à la distribution et qui ne peuvent rester en simple motte. Nous récupérons ces godets par le biais de nombreux dons, directement dans les poubelles des fleuristes et des jardineries, mais nous utilisons également par recyclage tous contenants pouvant remplir cette fonction, comme des bouteilles plastiques.



Semis direct et transplantation                                                                    925 €


Semoir

 

 

 

Semoir

 

 

 

 

 

 

Marqueurs de rangs

 

 

 

Tunnel nantais

 

 

 

 

Plantoir manuel

 

 

 

Plantoir plateau & rouleau

 

 

 

Plantoir manuel

 

 

 

 

Canne à semer

 

 

 

 

Cordeaux

Semoir manuel mono-rang

Terradonis JP-1

 

 

Semoir manuel mono-rang

Earthway (Cecotec)

 

+ set de disques pour semoir

 

 

 

Marqueurs de rangs - trace sillons

Adaptation culti-rateau manuelle

 

 

Arceaux de 1,20m de large

10 x 30 m² (+/- 0,80€/m²)

 

 

 

Plantoirs en bois gradués de formes et tailles diverses x6

 

 

Plateau & rouleau marque-emplacement de formes et tailles diverses x6

 

 

Plantoir à bulbes

en fer forgé

 

 

 

Canne à transplanter les mottes x2

- pour mini-mottes de 30 mm

- pour mini-mottes de 50 mm

 

 

Cordeaux de bois x6

400 €

Neuf

 

 

195 €

Neuf

 

45 €

Neuf

 

 

5 €

Neuf

 

 

240 €

occasion

 

 

 

Gratuit

Auto-construction

 

 

Gratuit

Auto-construction

 

 

40 €

Neuf

 

 

 

Gratuit

Auto-construction

 

 

 

Gratuit

Auto-construction

 

 



Les semoirs sont bien entendu la pièce central de l'équipement dédié au semis direct. Les deux modèles que nous avons choisis couvrent l'ensemble de nos besoins pour nos différents types de graines et de semis direct. Ils nous permettent entre autre de semer nos carottes rapidement rang par rang, sur 6 rangs par planche. La préparation de la planche reste primordiale pour l'utilisation de ces semoirs.

 

Les tunnels nantais nous permettent de couvrir les cultures de début de printemps et d'automne. Ils sont facilement déplaçables et peuvent également servir à la protection des plants pour certains ravageurs, équipés des filets adéquates.

 

Les plantoirs doivent nous permettre de gagner du temps et d'améliorer l'ergonomie de la tâche. Nous en créons de tailles et de formes diverses, afin de combler l'ensemble de nos besoins, certains sont notamment prévus sur mesure pour faciliter les transplants de nos mini-mottes. Pour les plateaux et rouleaux, qui nous font gagner encore plus de temps, ils sont répartis par culture et fait sur mesure avec les espacements souhaités. Nous essayons de construire ces plantoirs avec l'intention de leur utilisation en position debout.

 

La canne à semer respecte les mêmes intentions que nos plantoirs, de gain de temps et d'ergonomie. Néanmoins, nous privilégions sont utilisation quand l'un de nous jardine seul, nous préférons le transplant manuel avec plantoirs quand nous sommes deux pour cette tâche.

 

Parmi nos pistes d'amélioration, nous imaginons tout d'abord un moyen de transport individuel, type caisse en bandoulière, pour faciliter le transplant par canne à semer. Nous aimerions également à l'avenir investir dans un semoir de précision à 6 rangs (Coleman - six rows) pour la culture de mesclun.