La confrontation


La confrontation est l'étape de compréhension destinée à satisfaire nos curiosités et notre envie de découvertes. Elle fait à la fois appel à nos connaissances déjà acquises et à notre capacité de recherche et d’approfondissement.

 

 

Il s'agit d'un travail en quatre étapes, qui peut prendre la forme d'un tableau à 4 colonnes :

:

- il faut tout d'abord reporter nos observations (colonne 1)

     (ex: la terre est collante)

- émettre des hypothèses de compréhension en lien avec celles-ci (colonne 2)

     (ex: la terre doit être argileuse)

- déterminer les moyens potentiels de vérification (colonne 3)

     (ex : une analyse de sol peut nous aider - quelle analyse choisir?)

- puis, procéder à cette vérification en essayant de confirmer ou d'infirmer l'hypothèse de départ (colonne 4)

     (ex : le test du colombin et une analyse de sol en laboratoire - confirme une terre à dominante argileuse)

 

 

Bien que parfois trop fastidieuse, cette étape est essentielle pour améliorer notre pratique et permet réellement de compléter nos savoirs. Elle nous amène à une observation bien plus éclairée de notre lieu et à une compréhension beaucoup plus complète et précise des différents éléments qui le composent. S'efforcer à entreprendre cette étape permet également de combler nos lacunes personnelles et d'être de plus en plus autonome dans notre pratique.