Intégration du lieu


Nos méthodes de jardinage naturelles reposent sur une observation de la nature et des comportements naturels de l'environnement. Elles ne nous placent donc nullement comme un jardinier créateur. Nous sommes plutôt un chef d'orchestre qui tente d'accompagner le rythme et de laisser s'exprimer chaque élément, dans une recherche d'harmonie pour l'ensemble.

 

Créer un jardin, un potager ou un espace maraicher c'est investir un lieu. Que la nature y soit déjà abondante ou pas, ce lieu comporte déjà une diversité de paramètres qu'il faut observer, comprendre et intégrer, afin d'en tirer le meilleur, tout en le respectant et en tendant vers son agradation.

 

Parmi ces multiples paramètres, nous pouvons différencier ceux qui se rapportent à l'écosystème vivant et ceux relevant plus des données géographiques, géométriques et d'aménagements, mais ils n'en restent pas moins, chacun, des éléments qui composent et influence le système.

 

1 - L'observation

 

Tout d'abord, il est essentiel de comprendre que l'observation doit se voir comme un mouvement perpétuel et un réflexe continu à avoir. Le lieu évolue avec et sans votre intervention, il est donc nécessaire de l'accompagner et de réajuster continuellement son regard et sa pratique.

 

Deux outils dédiés à l'observation :

 

1 - L'inventaire libre

 

1I - La compréhension

 

Vous avez maintenant votre carnet de note qui déborde d'observations et votre plan sous le bras, il ne vous reste plus qu'a en opérer une seconde lecture afin d'en comprendre ce que ces observations traduisent. Cette étape sert à mettre en lumière les forces et faiblesses du lieu, et du jardinier, et en lien différentes observations (ex : une zone qui reste constamment à l'ombre et la présence de champignon).

 

Cette étape est également celle de la confrontation. Instinctivement nous avons inscrit de nombreuses choses dans notre carnet de notes, lors de l'étape d'observation. Nous pouvons maintenant émettre des hypothèses de compréhension les concernant, essayer de trouver les moyens de les vérifier, et ainsi confirmer ou non celles-ci.

 

L'idée principale de cette étape est de mieux comprendre son lieu et de maitriser l'ensemble des éléments et paramètres

qui le composent, ainsi que ce que leur présence induit. Cela en vue de faciliter la synergie et l'imbrication des différents éléments du système et ainsi l'optimiser.

 

Trois outils dédiés à la compréhension :

 

1 - Lecture de paysage           2 - La confrontation           3 - L'Analyse fonctionnelle

 

 

Tout comme celle d'observation et en lien constant avec celle-ci, l'étape de compréhension doit être un mouvement perpétuel et évolutif. Si nous avons opté pour une observation d'une année, nous pouvons par conséquent avoir le temps de bien comprendre et de mener les recherches nécessaires à cette compréhension durant cette même année.

 

 

1II - L'intégration

 

Maintenant que l'on a attentivement observer notre lieu, que nous avons fait une première lecture de ces observations et en avons ainsi une meilleure compréhension, il est temps pour nous d’intégrer ce lieu.

 

L'analyse des ressources :

La